La tendance « objets connectés » poursuit son expansion tel un raz-de-marée couvrant de plus en plus de marchés. Le domaine des luminaires a suivi le mouvement il y a quelques années déjà, qu’on y perd son latin face à la multitude de choix en matière d’ampoules connectées. Sachez l’essentiel de l’ampoule connectée pour faire votre choix intelligemment.

Premier point essentiel : qualité de lumière et températures

Lors de l’achat d’une ampoule connectée, l’exigence doit se porter premièrement sur la quantité de lumière (qui se mesure en lumens) que celle-ci sera en mesure de fournir et la palette de couleurs (thèmes) dont elle dispose s’il s’agit d’une ampoule RGB. L’ampoule doit être performante pour la lumière blanche que ce soit dans les températures chaudes ou froides pour avoir une large plage de modulation.

Le système d’appairage

Étant un objet connecté, l’ampoule connectée doit être couplée avec votre Smartphone ou votre tablette via l’un des différents systèmes de connectivité ordinaires : WiFi ou Bluetooth. L’avantage de l’usage du WiFi par rapport au Bluetooth serait que celui-ci dispose d’une portée plus grande donc il est possible d’avoir des ampoules connectées sur votre balcon et de les contrôler depuis votre salon. En dernier vient le Zigbee, cependant ce n’est pas le plus pratique, car il nécessitera systématiquement l’utilisation d’un Hub pour faire office de passerelle, ce qui n’est pas obligatoire en WiFi sur beaucoup de produits.

A quoi sert la domotique ?

Richesse des applications qui les gèrent

Toute ampoule connectée digne de ce nom doit avoir au moins les fonctionnalités de base comme la commande à distance, la programmation de l’éclairage/extinction, la modulation de l’intensité de la lumière et de sa température qui se font toutes par le biais d’une application dédiée selon la marque. Plus l’application est riche en fonctionnalités et intuitive, plus vous serez à même de créer et de programmer des « thèmes » qui répondent à vos besoins.